Oumuamua est un vaisseau espion selon des chercheurs d'Harvard

 oumuamua

Depuis sa première observation en octobre 2017, le corps céleste Oumuamua n'en finit plus d'intriguer les scientifiques du monde entier. S'agit-il d'un astéroïde ou d'une comète ? D'où vient-il ? Des chercheurs du Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics ont imaginé plusieurs réponses possibles, et certaines peuvent paraître surprenantes. Au-delà de son nom exotique, Oumuamua affiche des propriétés inhabituelles. Premièrement, sa forme allongée lui donne des allures de gratte-ciel céleste, ce qui est rarement le cas des objets observés dans l'espace. Ensuite, sa vitesse interpelle particulièrement les physiciens. Oumuamua a en effet subitement accéléré, après être passé à proximité du Soleil. C'est en cherchant l'origine de ce brusque changement d'allure que les chercheurs ont imaginé plusieurs possibilités.

Parmi les scénarios envisagés, les scientifiques indiquent qu'Oumuamua pourrait n'être ni un astéroïde, ni une comète, mais une partie d'un vaisseau extraterrestre, qui se serait détachée. Il s'agirait alors d'une sorte de voile solaire, qui flotterait dans l'espace.

Mais dans la piste la plus "exotique", l'objet serait en fait "une sonde pleinement opérationnelle, envoyée délibérément près de la Terre par une civilisation extraterrestre". Un scénario qui pourrait expliquer la trajectoire insolite du corps céleste.

Les auteurs de l'étude ont également émis d'autres hypothèses pour expliquer l'accélération d'Oumuamua. Celle-ci pourrait notamment être due à la pression du rayonnement solaire. Si l'explication était avérée, cela ferait d'Oumuamua le représentant d'une nouvelle classe d'objet interstellaire.

Quoi qu'il en soit, d'après les chercheurs, il est désormais trop tard pour confirmer ou infirmer ces hypothèses, l'OVNI étant à présent trop éloigné. Il faudra donc attendre encore un peu avant de voir débarquer des petits hommes verts à bord d'un gratte-ciel volant.

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
YouTube icon
RSS icon