La cigogne fait son nid sur l'ISS

Technologie

Quatrième vaisseau cargo fourni par l’agence spatiale japonaise au programme de la Station spatiale internationale, le HTV-4 a été amarré avec succès à l’ISS le vendredi 9 Août. Le HTV-4 a été baptisé "Kounotori", ce qui signifie "cigogne blanche" en japonais. Une cigogne d’un fort beau gabarit puisqu’elle mesure 10 m de long pour 4 m de diamètre, et emporte dans ses soutes 3,6 tonnes d’expériences scientifiques, d’équipements et de fournitures diverses. Le HTV-4 a été initialement capturé par le bras robotique Canadarm 2 de l’agence spatiale canadienne à 11h22 T.U. (13h22 heure de Paris). Il se trouvait alors à moins de 10 mètres de la Station. L’opération a été menée par les astronautes Karen Nyberg et Chris Cassidy, avec l’assistance de l’Italien Luca Parmitano. La Station se trouvait alors à quelque 400 km au sud de l’Afrique du Sud.

Une fois l’HTV-4 solidement agrippé par le bras robotique, c’est l’équipe dédiée du Centre de Contrôle du Centre Spatial Johnson qui a piloté à distance le bras afin de guider avec sûreté l’HTV-4 vers son port d’amarrage Harmony, lequel fait continuellement face à la Terre. Le succès de l’amarrage a été confirmé à 15h38 T.U. (17h38 heure de Paris).
Dès le lendemain, l’équipage de la Station a égalisé les pressions entre la Station et le vaisseau japonais et a depuis procédé au déchargement des vivres et du matériel.
Le Kounotori devrait rester amarré à la Station jusqu’à début septembre, après quoi il sera rempli de déchets, désamarré puis rentrera de façon contrôlée dans l’atmosphère où il se consumera.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quatrième vaisseau cargo fourni par l’agence spatiale japonaise au programme de la Station spatiale internationale, le HTV-4 a été amarré avec succès à l’ISS le vendredi 9 Août. Le HTV-4 a été baptisé "Kounotori", ce qui signifie "cigogne blanche" en japonais. Une cigogne d’un fort beau gabarit puisqu’elle mesure 10 m de long pour 4 m de diamètre, et emporte dans ses soutes 3,6 tonnes d’expériences scientifiques, d’équipements et de fournitures diverses. Le HTV-4 a été initialement capturé par le bras robotique Canadarm 2 de l’agence spatiale canadienne à 11h22 T.U. (13h22 heure de Paris). Il se trouvait alors à moins de 10 mètres de la Station. L’opération a été menée par les astronautes Karen Nyberg et Chris Cassidy, avec l’assistance de l’Italien Luca Parmitano. La Station se trouvait alors à quelque 400 km au sud de l’Afrique du Sud.

Une fois l’HTV-4 solidement agrippé par le bras robotique, c’est l’équipe dédiée du Centre de Contrôle du Centre Spatial Johnson qui a piloté à distance le bras afin de guider avec sûreté l’HTV-4 vers son port d’amarrage Harmony, lequel fait continuellement face à la Terre. Le succès de l’amarrage a été confirmé à 15h38 T.U. (17h38 heure de Paris).
Dès le lendemain, l’équipage de la Station a égalisé les pressions entre la Station et le vaisseau japonais et a depuis procédé au déchargement des vivres et du matériel.
Le Kounotori devrait rester amarré à la Station jusqu’à début septembre, après quoi il sera rempli de déchets, désamarré puis rentrera de façon contrôlée dans l’atmosphère où il se consumera.