Technologie

L'utilisation malicieuse de l'intelligence artificielle

Il est encore temps d'agir pour limiter les risques nouveaux engendrés par l'intelligence artificielle (IA). Telle est la seule conclusion optimiste d'un rapport réalisé, en un an, par 26 chercheurs et experts d'universités, d'organisations non gouvernementales et d'associations anglo-saxonnes. Intitulé "L'utilisation malicieuse de l'intelligence artificielle: prévision, prévention et atténuation" ("The malicious use of AI: forecasting, prevention and mitigation"), ce rapport dresse un tableau apocalyptique des dangers de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage automatique. De nouvelles armes numériques seront à la portée d'États

Les routes du futur vont recharger votre véhicule électrique

Comme innovation rime souvent avec responsabilisation, les routes du futur ne seront pas seulement intelligentes mais aussi bien plus respectueuses de l'environnement. Autonomes en énergie, amovibles et fabriquées avec des matériaux recyclés, les routes de 5ème génération (R5G) font aujourd'hui l'objet de nombreuses recherches et développements en France. En décembre dernier a été présenté le projet de R5G de l'EPAMARNE dans le secteur de Marne-la-Vallée. Bientôt expérimentée sur une portion de la D199, cette route du futur est le résultat de huit ans de recherches et d'un accord de coopération 

Le manuscrit de Voynich décodé par une Intelligence Artificielle

Depuis sa découverte au XXe siècle, de nombreux historiens et cryptographes se sont évertués, en vain, à déchiffrer le manuscrit de Voynich. C'est peut-être finalement une intelligence artificielle (IA) qui y est parvenue. Greg Kondrak et Bradley Hauer, deux chercheurs en informatique et spécialistes en traitement du langage naturel de l'université de l'Alberta (Canada), ont créé une série d'algorithmes grâce à laquelle ils ont pu analyser cet alphabet inconnu et identifier la langue utilisée. Le manuscrit de Voynich est un codex du XVe siècle. Long de 240 pages manuscrites, il est accompagné de dessins de plantes, 

L'addiction au numérique reconnue comme maladie mentale

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a reconnu l'addiction aux jeux vidéo comme maladie. L'OMS va, pour la première fois, inclure les troubles des jeux vidéo dans la Classification internationale des maladies au titre de l'année 2018. Cette dernière est un manuel de diagnostic largement utilisé, qui a été mis à jour la dernière fois en 1990 et dont la dernière version baptisée CIM-11 devrait sortir en 2018, a rapporté le magazine Forbes, mardi. Le chapitre sur les troubles du jeu, qui sera intégré dans le futur CIM-11, doit encore être finalisé, et reconnaîtra officiellement les troubles obsessionnels du jeu vidéo comme

L'espèce humaine devrait s'éteindre ce siècle

Frank Fenner, professeur émérite de microbiologie à l'Université nationale australienne, prédit la disparition de l'Humanité dans les 100 prochaines années. Ce mauvais augure pourrait prêter à sourire, mais le scientifique mort à 95 ans a une carrière impressionnante : Membre de l'Académie des sciences australienne et de la Royal Society, son travail a été récompensé par de nombreux prix et il est l'auteur de centaines de textes scientifiques. Il a notamment été impliqué dans la disparition du virus responsable de la variole et dans la lutte contre la surpopulation de lapins en Australie via l'introduction volontaire du virus

GDELT, le Nostradamus technologique ?

GDELT est la base de données ouverte la plus large, la plus complète de la société humaine jamais créée. La création d'une plate-forme qui surveille les médias du monde entier de presque tous les pays dans les formats imprimés, diffusés et Web, dans plus de 100 langues, chaque moment de chaque jour et qui remonte au 1er janvier 1979 jusqu'à nos jours, avec mises à jour quotidiennes, a nécessité une gamme sans précédent d'innovations techniques et méthodologiques, de partenariats et de nouveaux modes de pensée pour rassembler tout cela et en faire une réalité. Créer une base de données d'un quart de milliard de documents

Au japon, la Xbox est une inconnue pour gaijins

71. 76. 57. 63. 78. 100. Ces chiffres ne sont pas les derniers résultats d'un quelconque Loto, mais bien ceux des dernières performances hebdomadaires de la Xbox One, au Japon. Si la machine de Microsoft n'a jamais vraiment réussi à s'imposer sur cette génération, et ce partout à travers le monde, elle réussit toutefois des performances honorables qui permettent à la division Jeux Vidéo de Microsoft de rester très largement dans le vert. En revanche, les choses sont bien différentes au Japon, où chaque semaine, l'institut Media Create présente des données presque incroyables.

L'Open Rotor de Safran: réduction de 80% du CO2 et de 50% du bruit

Safran travaille en parallèle sur deux solutions de motorisation pour les moyen-courriers qui succèderont aux différentes familles Airbus et Boeing à l'horizon 2025/2040. Perché sur son banc d'essai sur la base aérienne 125 à Istres, le démonstrateur d'Open Rotor est la partie la plus visible, la plus impressionnante, des travaux menés par les équipes de Safran Aircraft Engines pour continuer à réduire la consommation carburant et à améliorer les performances environnementales des moteurs d'avions de ligne dans le cadre du programme CleanSky 2. Un partenariat entre la Commission européenne et les acteurs de la filière

Airbus Defence and Space doit réaliser GovSatCom

La construction du démonstrateur du futur programme européen de communications gouvernementales par satellites a été confiée à Airbus Defence and Space par l’ESA. Dans la lignée des grands programmes spatiaux européens tels que Galileo (navigation par satellite), Copernicus (surveillance de l’environnement) ou EDRS-SpaceDataHighway (services de transmission de données), la Commission Européenne a décidé, en décembre 2013, de se doter d’un programme de communications gouvernementales par satellites, baptisé Governmental Satellite Communications (GovSatCom). Soutenu par l’Agence

L'extraordinaire U Arena de La Défense sera inaugurée en octobre avec trois concerts des Rolling Stones

Pour l’instant, riverains, salariés et touristes n’en connaissent que la façade imaginée par l’architecte Christian de Portzamarc. Ses six cents écailles, en verre et en métal, prennent régulièrement des couleurs et s’illuminent car "le show commence dès l’extérieur", promet Bathilde Lorenzetti, responsable de la programmation. Bientôt, le public en découvrira l’intérieur. La date de livraison du bâtiment a été fixée au 30 septembre et son inauguration au 19 octobre avec un premier concert des Rolling Stones. Pour cette date, comme pour les deux qui suivront, les 22 et 25, la jauge sera à son maximum.

Pages

S'abonner à Technologie