Technologie

Premiers clients et production 4.0 pour Ariane 6

Ariane 6 en chiffres

Un an après l’annonce du premier contrat institutionnel du nouveau lanceur lourd européen, confié par l’Agence spatiale européenne pour le lancement de quatre satellites Galileo (sur deux missions différentes) à partir de fin 2020, Stéphane Israël, président exécutif d’Arianespace, a dévoilé le 10 septembre avoir conclu un  accord de service multi-lancements de long terme avec l’opérateur français Eutelsat. Cet accord concerne la mise à poste sur orbite géostationnaire d’ici 2027 de cinq nouveaux satellites de télécommunications, pour lesquels Ariane 6 est le lanceur de référence. Eutelsat devient ainsi le premier client privé d’Ariane 6.

Le retour de vaisseaux américains dans l’espace

Les neuf astronautes de la NASA

En présentant les astronautes qui vont embarquer dans les premières capsules Dragon et CST 100 Starliner en 2019, l’agence spatiale américaine espère refermer la parenthèse de 8 ans au cours de laquelle elle n’a plus été capable d’envoyer des humains dans l’espace. La photo est savamment étudiée. Car elle rappelle la présentation des sept astronautes du programme Mercury, en avril 1959. Alignés sur un podium, les neuf prochains pilotes des nouveaux vaisseaux spatiaux américains tendent le pouce en l’air, en signe de victoire. Et sans doute plus pour redonner confiance

Avec le CEA, Atos développe les technologies quantiques de demain

Atos-Quantum-Learning-Machine

L'industrie et la recherche ont toujours besoin de davantage de puissance de calcul. Jusqu’à présent, cette puissance doublait tous les 18 mois selon la loi de Moore. Mais aujourd’hui, la technologie ne peut plus suivre, la finesse de gravure des puces atteignant désormais 5 nanomètres au mieux. La miniaturisation des puces de silicium, avec une maille cristalline de 0,3 nm, nous ferait basculer dans une dimension atomique, où les propriétés quantiques jusque-là constructives vont devenir destructives. Pour aller plus loin, Atos a déjà livré le BullSequana qui sera capable d’atteindre l’exaflop/s (1 milliard de milliards d’opérations par seconde) à partir de 2020. 

Les progrès de la cryptographie quantique

composant quantique

Des liens de communication quantique commencent à être déployés, aussi bien terrestres que satellitaires. Objectif: la transmission ultra-sécurisée de l’information en réponse à la menace de l’ordinateur et des algorithmes quantiques capables de mettre à mal les techniques de chiffrement classiques. La communication quantique prendra véritablement son essor lorsqu’on sera parvenu à assembler les briques élémentaires qui permettent de générer, véhiculer, stocker et synchroniser l’information quantique entre sites distants. Les modes de communication et de traitement de l’information classique

Un lac d’eau liquide découvert sur la planète Mars

Un lac d’eau liquide découvert sur la planète Mars

Un vaste lac souterrain a été découvert pour la première fois sur Mars, où jamais un tel volume d’eau liquide, condition indispensable au développement de la vie, n’avait encore été trouvé, a annoncé mercredi 25 juillet 2018 une équipe internationale d’astronomes. Situé sous une couche de glace martienne, le lac fait environ 20 kilomètres de large et laisse envisager la présence de davantage d’eau, voire de vie, sur la Planète rouge, selon un article publié dans la revue américaine Science. "C’est un résultat stupéfiant qui laisse penser que la présence d’eau sur Mars n’est pas seulement

L’observation incroyable d’un pulsar à 6500 années-lumière

Le pulsar PSR B1957 + 20 est vu en arrière-plan

Imaginez une puce sur la surface de Pluton vue à travers un télescope. Cela vous donne une idée de l’exploit réalisé par une équipe d’astronomes, qui explique avoir réussi à faire la distinction entre les points de lumière sur un pulsar de 20 kilomètres de diamètre, et ce à 6 500 années-lumière de la Terre. Ces astronomes canadiens ont récemment profité d’une caractéristique unique permettant d’amplifier suffisamment le spectre des faisceaux d’un pulsar pour leur permettre de différencier leurs positions. Pour comprendre ce phénomène, il est utile de se familiariser avec l’objet.

Quel sera l’impact des technologies sur l’avenir de l’humanité ?

Une des conférences les plus intéressantes de l’édition 2018 du web2day début juin était celle donnée par Jean-Christophe Bonis, "Homo Deus ou le syndrome de Peter Pan." Ce futuriste, dirigeant de la société Oxymore, abordait le thème des conséquences que la technologie peut avoir sur notre vie quotidienne, aujourd’hui et dans le futur. A une époque où la science-fiction est devenue réalité, et sans parler de bien ou de mal, jusqu’où peut-on aller dans le développement de technologies aux contours moraux flous ? Quelle est notre responsabilité face au futur que cela peut engendrer ? 

L’Afrique, invitée de Viva Technology du 24 au 26 mai

Viva Technology

C’est le rendez-vous européen du monde du digital. Depuis deux ans, la crème des start-up et les grandes entreprises se réunissent à Paris. Cofondé par Publicis Groupe et Les Echos, Viva Technology accueillait en juin 68 000 visiteurs, 6 000 start-up et touchait 93,5 millions de personnes via les réseaux sociaux. On pouvait y croiser les patrons de la holding de Google, Aphabet Inc (Eric Schmidt), d’Alibaba (Daniel Zhang), le P-DG de LVMH (Bernard Arnault) ou encore Emmanuel Macron. La troisième édition, qui aura lieu en mai 2018, devrait accueillir un invité de marque : l’Afrique.

Un robot nommé Erica fait son entrée sur NTV

Erica Aoi

Nippon Television Network Corporation (Nippon TV ou NTV), le principal réseau de diffuseurs commerciaux et de production au Japon, accueille Erica Aoi comme son premier employé Android. Aoi a fait sa grande apparition en direct sur le spectacle quotidien "PON!" le jeudi 5 avril 2018. Pour le roboticien japonais Hiroshi Ishiguro, le futur des émissions télévisées va se faire avec les robots. C’est en tout cas ce que pourrait laisser présager l’arrivée d’Erica Aoi. Disposant d’un système de synthèse vocale très performant, l’automate est uniquement capable de réciter un texte entré au préalable dans sa base de donnée. 

Sélection de la mission spatiale ARIEL de l’ESA

ARIEL Mission

Le comité des programmes de l’Agence Spatiale Européenne vient de sélectionner la mission ARIEL (Atmospheric Remote-sensing Exoplanet Large-survey) comme la 4e mission de classe intermédiaire (budget 450 millions d’euros) du programme "Cosmic Vision". ARIEL sera lancé de la base de Kourou en Guyane en mai 2028 et sera placé en orbite au point de Lagrange L2, situé à 1,5 million de kilomètres de la Terre. ARIEL est un télescope spatial qui sondera de manière systématique les atmosphères d’un millier de planètes extrasolaires, des géantes gazeuses aux planètes rocheuses, qu’elles soient chaudes ou tempérées

Pages

S'abonner à Technologie

Médias Sociaux et Flux RSS

Twitter icon
Google+ icon
YouTube icon
RSS icon