Actu Pop Rock

Moonlight Benjamin, métissages blues-rock

La prêtresse vaudou poursuit ses métissages blues-rock à travers son troisième album, Simido. La musique de Moonlight Benjamin, installée en France, se nourrit de multiples rencontres. Son prénom lui a été donné par un père pasteur protestant haïtien, qui l’a élevée dans une éducation stricte, après la mort de sa mère à sa naissance. Moonlight, le "clair de lune", pour signifier celle qui prêche, celle qui éclaire. La jeune fille découvre très tôt la musique à l’église. "Un mélange de variété haïtienne et de jazz. Mais c’est une cassette de Wawa et Azor qui m’a bouleversée". Moonlight quitte son village perdu dans les montagnes et grandit dans un orphelinat. Des années dont elle garde de bons souvenirs 

Who l'album événement

C'est l'album qu'on n'espérait plus d'une des dernières légendes du rock. Les Who sont toujours en tournée, le guitariste Pete Townshend n'a jamais cessé de composer, le chanteur Roger Daltrey a même sorti un album solo surprise l'an dernier, mais les deux survivants du groupe créé en 1964, depuis la mort du batteur Keith Moon en 1978 et du bassiste John Entwistle en 2002, n'avaient pas fait de disque sous ce nom depuis treize ans. Et c'est une excellente surprise. Leur douzième album, sobrement intitulé "Who" (Polydor/Universal Music), est leur meilleur depuis… "Who Are You", en 1978. A respectivement 74 et 75 ans

Chorus festival: les sons du printemps

C’est avec un format renouvelé que Chorus, le festival des musiques actuelles des Hauts-de-Seine retrouve, du 3 au 7 avril, La Seine Musicale. À l’occasion de cette 31e  édition, le public pourra profiter de quatre jours de concerts contre un seul week-end auparavant, avec plus de soixante-dix groupes annoncés. Autre nouveauté, une sixième scène à la pointe de l’île accueillera des concerts électro dans une ambiance lounge. Le mercredi 3 est exclusivement consacré au Chorus des enfants. Dans ce "festival dans le festival" destiné à toute la famille s’invitent le répertoire de Gainsbourg, une sieste musicale

OK Go et Blue Origin envoient une oeuvre dans l'espace

Élèves du monde, à vos cahiers ! OK Go fait appel à votre inspiration pour un projet associant art et industrie spatiale. Mardi 5 mars, le groupe de rock américain a lancé un concours destiné à des équipes d’étudiants travaillant avec des “mentors” adultes. Deux idées seront sélectionnées par les musiciens pour partir dans l’espace suborbital. Et pas n’importe comment… L’oeuvre d’art sera expédiée par la fusée New Shepard de Blue Origin, l’entreprise fondée par le milliardaire Jeff Bezos. Ce n’est pas la première fois que des sociétés associent projets artistiques et espace. L’entreprise japonaise Astro Live Experiences (ALE)

Un album posthume pour Prince

Après plus de deux ans sans Prince, voilà que sort le premier véritable album posthume du Kid de Minneapolis. "Piano and A Microphone" est une répétition intime enregistrée en 1983 sur cassette, durant laquelle Prince improvise et travaille ses chansons, seul au piano, un an avant "Purple Rain". Une authentique merveille, contenant neuf titres dont quatre inédits, qui valait la peine d'être exhumée. Autant les fans de Prince savent qu’il composait en permanence et que des bijoux par dizaines dorment sans doute encore dans ses archives, autant la perspective d’aller fouiller dans ses poubelles pour en exhumer

Sting et Shaggy préparent un album en duo

Si l’interprète de "It wasn’t me" et celui de "Englishman in New York" ont des univers artistiques bien différents, les deux hommes ont au moins un point commun : ils savent créer la surprise. Sting avait déjà étonné avec son duo avec Mylène Farmer en 2015. Le 28 janvier dernier, c’est en compagnie de Shaggy que le chanteur anglais a interprété son titre phare pendant la 60ème cérémonie des Grammy Awards organisée à Los Angeles. Bien qu’ils n’aient pas réussi à voler la vedette à Bruno Mars ou à Rihanna, qui ont enflammé la scène avec leurs prestations, les deux artistes ont tout de même bien marqué le coup en profitant de l’occasion

Les concerts d'adieux de Paul Simon

A 76 ans, l'ancien membre du duo mythique Simon & Garfunkel, commencera sa série de concerts, en Europe et en Amérique du Nord, le 16 mai à Vancouver au Canada. Paul Simon a rapporté qu'il pensait plus sérieusement à la retraite depuis le décès de l'un de ses guitaristes en décembre 2017, Vincent N'Guini. "Je sens que les voyages et le temps passé loin de ma femme et de ma famille pèsent sur mon plaisir de jouer", a estimé le guitariste marié à la chanteuse de folk Edie Brickell. "J'aimerais partir en disant un grand merci à tous ceux à travers le monde qui sont venus me voir jouer ces 50 dernières années", a écrit le chanteur

Le festival Chorus du 20 au 26 novembre 2017

Après plus quarante mille spectateurs lors de la 28e édition, au printemps 2016, Chorus prend ses quartiers d’automne. Le festival se déroulera en effet à la fois à La Défense du 20 au 24 novembre avec des concerts gratuits et trouvera ensuite un echo sur l'ile Seguin puisque La Seine Musicale l’accueille pour la première fois. Le vendredi d’abord, avec les dix groupes présélectionnés dans le cadre du Prix Chorus qui se départageront sur la Grande Seine. Puis place à une programmation rock, jazz, électro et chanson française le samedi. Dans le cadre d’une minitournée d’une quinzaine de dates, l’ex-chanteuse des Rita Mitsouko

Black Sabbath: rééditions de 8 albums et leur dernier concert au cinéma

Le 4 février dernier, Black Sabbath donnait son concert d’adieu. La Genting Arena de Birmingham était pleine, pour saluer et rendre hommage au groupe fondé par Tony Iommi, Geezer Butler, Ozzy Osbourne et Bill Ward. Le lieu du concert n’a pas été choisi au hasard. En effet, Black Sabbath s’est formé en 1968 dans la ville de Birmingham. Back to the beginning, donc. Pour marquer l’évènement d’une pierre blanche, le groupe a décidé de capturer le concert en vidéo. L’idée était simple: diffuser dans le monde entier ce moment unique de leur Histoire. L’heure est enfin arrivée de dire adieu à un groupe qui a bercé des générations. 
 

Trump ou Macron, le chanteur CharlElie Couture a choisi

CharlElie Couture a annoncé son retour en France "après quinze années passées à New York". "L’élection de ce pourri de Trump, dont l’immeuble se dresse à quelques blocks de l’appartement où j’ai emménagé il y a quinze ans, a contribué à changer la donne", explique le chanteur français. "Un sentiment de malaise me donne des hauts le cœur chaque fois que je vois sa gueule de con proférer des ignominies. Mais au fond, il n’est que l’incarnation de la métamorphose d’une ville qui, depuis 2001, est devenue celle des gens d’argent, des investisseurs, des banquiers et traders, des startups numériques et autres 

Pages

S'abonner à Actu Pop Rock