Actu Dance Electro House

The Prodigy annonce son retour

Après six ans de silence discographique, The Prodigy amorce son retour. Le groupe britannique d'électro hardcore vient de dévoiler le morceau-titre de son prochain album, "The Day is My Enemy", attendu fin mars. Liam Howlett présente ce disque comme un "violent assaut sonore" contre la dance music actuelle, pour laquelle il n'a pas de mots assez durs. Préparez-vous à une nouvelle giclée de venin. The Prodigy, auteur des hymnes raves et clubs les plus incendiaires des années 90, n'est pas groupe à grandir en sagesse. De "Voodoo People" à "Firestarter" ou "Breathe", la colère a toujours été leur religion.

Steve Strange, le chanteur de Visage, est mort

Il était considéré comme l'un des pionniers du courant des "Nouveaux romantiques". Steve Strange, chanteur du groupe pop des années 1980 Visage et interprète du tube Fade To Grey, est mort jeudi à l'âge de 55 ans, annonce sa maison de disque. Il a succombé à une crise cardiaque à Charm el-Cheikh, en Egypte. De son vrai nom Steven John Harrington, le chanteur, né dans le sud-est du Pays de Galles, s'était intéressé à la musique après avoir assisté à un concert des Sex Pistols en 1976. A l'âge de 15 ans, Strange avait travaillé pour le manager des Sex Pistols, Malcolm McClaren.

Charlie Winston, un quatrième album aux teintes électro

Loin de s’en faire avec les ventes plus modestes de son précédent effort, l’auteur-compositeur-interprète folk britannique Charlie Winston propose un quatrième album aux teintes électro, qu’il a pris le temps de composer tranquillement, sans trop se mettre de pression. Pour venir à bout de Curio City, le chanteur Charlie Winston a mis deux fois plus de temps qu’à l’habitude. Au lieu de forcer l’inspiration, il a tout simplement décidé de se laisser guider par elle. "J’ai laissé à l’album le temps qu’il lui fallait pour arriver", explique-t-il. "J’avais également besoin de vivre une vie normale, ce que j’ai particulièrement apprécié".

American Music Awards 2014

Le boys-band britannique One Direction a dominé la cérémonie des American Music Awards, dimanche 23 novembre 2014 au Théâtre Nokia de Los Angeles, tandis que la star country-pop Taylor Swift a défendu les achats d'albums traditionnels, une attaque indirecte contre les services de streaming comme Spotify. Les American Music Awards (AMA) récompensent le succès commercial et sont décernés en fonction du vote de fans contrairement aux Grammy Awards, octroyés par des professionnels. Le quintette de One Direction a remporté les prix de l'artiste de l'année, du meilleur album et du meilleur groupe pop-rock

Beaucoup de candidats pour le Panthéon du Rock

Les pionniers de la musique électronique Kraftwerk, les rockeurs poètes The Smiths et les rappeurs gangsters N.W.A. figurent parmi les candidats au Panthéon du rock (Rock and Roll Hall of Fame + Museum). Parmi les autres candidats on trouve aussi Sting et Lou Reed - à titre posthume-, qui pourraient rejoindre The Police et The Velvet Underground, qui les ont précédé à Cleveland, dans l'Ohio. Ces nominations sont soumises à 700 experts musicaux qui choisiront cinq artistes pour entrer en 2015 au Hall of Fame, un musée qui fête mais aussi archive les moments les plus marquants de la carrière de ces artistes

Kraftwerk jouera à la Fondation Louis Vuitton

Fondé en 1970, le plus grand groupe de techno allemande de l'histoire est l'un des plus grands monument de la musique, tous styles confondus. Début septembre, Kraftwerk a crée l'émoi en annonçant une série de huit concerts à la Fondation Louis Vuitton à Paris. Le groupe interprétera en intégralité ses huit albums en commençant par Autobahn disque mythique sorti en 1974, qui fête ses 40 ans en 2014. Kraftwerk a été fondé par Florian Schneider-Esleben et Ralf Hütter après leurs études au conservatoire de Düsseldorf (ouest de l'Allemagne). Ils innovent ensemble en refusant de devenir de simples

Techno Parade, allons enfants de la party !

De Nation à Bastille, en passant par République : pour sa 16e édition, la Techno Parade, plus grand festival de rue dédié aux musiques électroniques, va traverser samedi trois haut-lieux parisiens de protestation "pour défendre un courant musical encore trop souvent diabolisé". "Liberté, diversité, rythmicité" sera le mot d'ordre du défilé des chars équipés de leurs "sound systems", à travers les rues de Paris, avec pour invités d'honneur les scènes électroniques vietnamienne, angolaise et bretonne. L'an dernier, l'événement avait réuni 300.000 "teufeurs", selon les organisateurs.

Le festival Scopitone 2014 à Nantes

Savez-vous ce qu'est un scopitone ? Figurez-vous que le scopitone est l'ancêtre du clip vidéo. Il s'agissait d'un jukebox accompagné d'un écran diffusant des images. Cette prouesse des années 60 a aujourd'hui donné son nom à un festival nantais. Au mois de septembre, durant une semaine (du 15 au 21 septembre 2014), est organisée dans les rues de Nantes une rencontre où toutes les formes d'art sont explorées et exploitées. Le festival Scopitone prône l'art numérique. Créé en 2002, il est organisé par l'association Stereolux et souhaite chaque année développer des techniques d'information et de communication.

Laurent Garnier: le forain devenu DJ Star et radiophile

L’histoire de Laurent Garnier a de quoi faire rêver des générations de gamins épris de musique. Dans les années 80, ce jeune Français issu d’une famille de forains s’affaire à reconstituer une discothèque dans sa chambre après l’école, avant d’être expédié à Londres comme valet de pied auprès de l’ambassadeur de France pour y apprendre un métier. Nous sommes en 1987. Le pouls sourd, encore souterrain, d’un son libéré par des boîtes à rythmes, traverse la Manche depuis les ghettos nord-américains et guide les pas du jeune Garnier vers une sphère nouvelle qui s’apprête à révolutionner notre manière

DiY, son 25ème anniversaire

En juin 1990, le collectif DiY, originaire de Nottingham, a pris la direction du festival alternatif de Glastonbury – qui se déroulait en parallèle du « vrai » festival – avec une table de mixage, quelques disques et aucune idée de la façon dont allaient se dérouler ces trois jours de musique ininterrompue. Les vieux habitués – qui tournaient au speed, à l’acide et à Hawkind – ont contemplé avec étonnement ces petits jeunes qui prenaient pilule sur pilule tout en écoutant de la house. Malgré tout, une synergie est née au fil des heures, tandis que Happy Mondays et Bill Drummond de KLF se ramenaient

Pages

S'abonner à Actu Dance Electro House